Sa Majesté le Roi Mohammed VI attache une importance particulière aux jeunes. Sa Majesté souligne sa ferme détermination à valoriser ce groupe communautaire et à le placer au centre du nouveau paradigme du développement.
Dans le discours de Sa Majesté à la nation à l’occasion du 65e anniversaire de révolution du Roi et du Peuple (20 aout 2018) :
“… J’ai déjà souligné, dans le discours d’ouverture du Parlement, la nécessité de placer les questions de la jeunesse au centre du nouveau paradigme du développement, et j’ai demandé l’élaboration d’une stratégie intégrée pour la jeunesse et de réfléchir aux moyens les plus efficaces de la faire progresser. On ne peut pas demander à un jeune de faire sa part et ses devoirs sans lui permettre d’avoir les occasions et les qualifications nécessaires. Nous devons lui offrir des choses concrètes dans l’éducation, l’emploi, la santé, etc. Mais surtout, nous devons ouvrir à lui la porte de la confiance et de l’espoir pour l’avenir. »
Dans le cadre de cette nouvelle dynamique, le Royaume du Maroc a lancé une série d’ateliers gouvernementaux importants destinés aux jeunes entrepreneurs et aux idées prometteuses, qui visent principalement à créer un climat d’investissement régional et national et à renforcer les mécanismes d’autonomisation économique de cette communauté, à la fois en soutenant la création de micro-entreprises et en soutenant l’économie sociale et solidaire.
Afin d’améliorer la situation des jeunes, le Ministère de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication élabore actuellement un plan de mobilisation des responsables pour programmer de nouvelles institutions de jeunesse sur le territoire national, réhabiliter et équiper les institutions existantes, améliorer leurs services et en faire des espaces culturels et artistiques d’excellence. Par le développement de programmes ambitieux dans divers domaines culturels, ils contribuent à la découverte et au développement des jeunes talents et à l’ouverture des opportunités professionnelles, ainsi que des occasions d’aider les jeunes entrepreneurs et de les accompagner dans la réussite de leurs projets.
Dans le même ordre d’idées, en réponse aux aspirations et aux besoins de la jeunesse marocaine, le Ministère développe actuellement un “Passeport Jeunesse” en impliquant le secteur privé, les institutions publiques et les groupes fonciers afin de permettre aux jeunes de bénéficier du plus grand nombre possible d’avantages et de services.
Cette carte permettra aux jeunes d’accéder à plusieurs installations soit à prix réduit, soit gratuitement, telles que : Musées, salles de cinéma… Le Ministère a également signé un accord de partenariat avec l’Université royale marocaine des jeux électroniques, dont l’objectif principal est de promouvoir le rôle des jeunes dans les espaces de jeux électroniques, ainsi que d’organiser un championnat en partenariat avec l’Université Royale de Football Marocain.
Comme les sports électroniques offrent des opportunités économiques prometteuses pour la jeunesse marocaine, le Ministère souligne son engagement à suivre et soutenir les jeunes dans ce domaine, en particulier au niveau de la formation en programmation ou conception de l’information, en partenariat avec différents acteurs et acteurs impliqués dans ce domaine.
Le Ministère de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication a renouvelé son engagement dans diverses initiatives et projets visant à permettre aux jeunes marocains de participer activement aux transformations politiques et économiques définies par le Royaume.